Termites

Procédés de lutte contre les termites souterrains

Les techniques de pose anti termites avant construction et après construction
Termites

Pré-contruction périmétrique physico-chimique

Le procédé périmétrique est un système de protection anti-termites des bâtiments mis en œuvre durant la construction, à effet létal formant une barrière physique infranchissable par les termites souterrains, placé sur les zones des constructions constituant une voie d’accès au bâti pour les termites souterrains. Ces zones d’accès sont notamment les joints entre matériaux maçonnés, les zones de passage des gaines et tuyaux à l’interface sol-bâti. 

Le domaine d’emploi visé couvre l’ensemble des constructions courantes telles que maisons individuelles, bâtiments de logements collectifs, bâtiments pour bureaux, pour constructions scolaires, et pour tous types de bâtiments à usage commercial, industriel ou agricole. 

Les produits certifiés CTB-P+ que nous utilisons dans le traitement préventif avant construction sont :

  • Trithor
  • Kordon

Concernant l’efficacité du TRITHOR. Celui ci satisfait aux essais prescrits par la certification CTB-P+ garantissant sont efficacité anti-termites par les organismes suivants :

  • FCBA Laboratoire de biologie-Entomologie, Bordeaux,
  • CIRBAT – ORLAT Saint André, La Réunion,
  • CSTB Laboratoire matériaux de la direction de la sécurité.
Barrière périmétrique contre les termites

Pré-construction surfacique physico-chimique

Le procédé surfacique est une barrière physico chimique, à effet létal, contre les termites souterrains. La barrière à l’aide du film est mise en œuvre par pose complète sous la totalité de l’emprise du bâtiment. Le procédé peut être utilisé pour la protection de bâtiments courants neufs (maisons individuelles, immeubles d’habitation collectifs, établissements recevant du public et bâtiments tertiaires).

Le procédé est associé au complément de gamme d’un enduit bitumineux constitué d’une peinture noire contenant une association de deux substances actives à caractère biocide.

Pré-construction périmétrique physique

Ce procédé, sans aucun produit chimique, est un système de protection anti termites des bâtiments, mis en œuvre durant la construction. Ce système, consiste en la mise en place d’un maillage textile enduit d’une poudre abrasive fermement fixée par une résine. Cette poudre abrasive, constituée d’oxyde d’aluminium, rend le matériau infranchissable par les termites.

Les principales techniques de constructions sont représentées  dans les systèmes suivants :

  • Construction sur dallage

  • Construction sur dallage désolidarisé

  • Construction sur Vide sanitaire visitable et non visitable Construction sur sous sol

  • Construction avec isolation extérieur.

Barrière anti termites totalement physique
Pièges appâts anti termites

Pièges et Appâts

Les techniques d’élimination par appâts utilisent des substrats cellulosiques. Ces substrats appâtent les termites ouvriers de la colonie qui ingèrent des insecticides en les consommant. Ce procédé est le SENTRI-TECH.

Les pièges et appâts utilisés sont généralement des copeaux de bois, feuilles de papier, carton ondulé ou débris végétaux. Leur attractivité sur les termites a un rôle important dans l’efficacité du traitement. Ils sont placés sur les lieux de passage des termites : cordonnets et galeries, et sont contrôlés pour vérifier la connexion à la colonie prouvée par les premières traces de consommation de la matière active. Ils sont remplacés tant qu’il y a consommation, jusqu’à disparition complète de l’activité des termites.

Tant qu’il n’y a pas eu connexion, il n’est pas nécessaire de placer des appâts intégrant l’insecticide à base d’exaflumeron.

Barrière traditionnelle chimique

Le traitement post construction consiste au traitement curatif ou préventif chimique par barrières. Le traitement curatif par barrières d’injections doit se faire de façon globale sur l’ensemble de la construction comportant les opérations suivantes :

  • Traitement des murs porteurs, des cloisons et des murs doublés jusqu’au RDC  et des murs mitoyens jusqu’au dernier niveau infesté,
  • Traitement des bois de structure jusqu’au niveau supérieur à l’infestation,
  • Traitement des menuiseries et autres bois à tous les niveaux infestés.

Il est à noté, que ce type de travaux, (gros œuvre), était couramment utilisé avant l’apparition des “pièges appâts termites” en 1995. Aujourd’hui, il est très rare d’utiliser cette méthode sauf dans le cas d’importants travaux de rénovation, où il ne reste que les murs.

En conclusion, le traitement chimique a été détrôné par le procédé Pièges & Appâts.

Traitement chimique par barrières
top